Second degré, again.

Avec la rentrée, sa cargaison de nouvelles collections. Et pour vendre les nouvelles collections, les nouvelles publicités.

On avait parlé pub il y a quelque temps, pour dire beaucoup de mal de la campagne des 3 Suisses, et beaucoup de bien de celle de Diesel.

Et bien désolée, mais aujourd’hui, on remet le couvert. Je vais ENCORE dire du mal des campagnes 3 Suisses. Bien qu’ils aient retiré celle un peu douteuse sur le point G (je me dis avec le recul que cette campagne avait forcément été pensé, conçue, validé et payé par des mecs, aucune fille dans la chaîne de décisions n’aurait laissé passer un truc pareil ) ils repartent pour un tour dans le côté fausse rébellion du cheap but chic.

zi-nav-02

Bon, ok, j’admets, en vraie, dans la vie, je suis une affreuse sectaire aux relents marxistes, et moi “finie lutte pour être classe”, ça me fait pas rire. Mais bon, je veux bien admettre que je suis un peu excessive sur ce point.

zi-nav-01

Non et puis en vrai, la véritable raison, c’est que j’ai toujours préféré la Redoute aux 3 Suisses, et quoiqu’ils me racontent les 3 montagnards, ça ne m’amusera pas. Mais bon, en tout cas pour moi, cette nouvelle version de la campagne est toujours loupée.

Comme avait dit Dessert dans le précédent article, “le seul truc pire qu’une pub très premier degré, c’est une pub très premier degré qui croit faire du second degré”

Bon, et donc, quelle campagne de pub m’a fait marré, dernièrement?
Celle là, pour Eram.

eram

Quand on y réfléchit, c’est le même ressort, le même marché, la même cible: les 3 Suisses et Eram vous proposent d’obtenir les avantages de la hype (ben la hype, quoi, pas besoin de préciser, si?), sans les inconvénients (prix exorbitants, traces de cocaïne sur le miroir de la salle de bain, concurrence conflictuelle avec Lindsay Lohan)

Dit comme ça, ça fait rêver, non?

Ou pas. La grande différence entre les deux campagnes, c’est qu’on sent que chez Eram, on a un peu plus d’humour, de dérision, de recul…

Bref, chez Eram, ils maitrisent mieux les codes. Ils s’adressent pile poil aux meufs comme nous, qui gardent un oeil sur les fashion weeks et les blogs mode, tentent des trucs, pistent les soldes , prennent plaisir à dénicher une belle pièce, mais qui pour autant ont une vraie vie, et ne l’échangerait pour rien au monde avec celle d’une styliste hystérique échappée d’un scénario d’Ugly Betty….

Les 3 Suisses, ils parlent à la ménagère de moins de 50 ans qui traîne un mépris aigri pour tout ce qui est strass et paillettes, pour qui le seul mauvais goût, c’est de mettre plus de 39 euros dans une robe pour le réveillon.

Voyez la nuance?

Alors oui, je sais, la pub c’est mal. Mais parfois, les pubeux font des petits miracles, et visent juste. Moi cette campagne Eram, elle me parle…

Eram, j’avais oublié, est habitué aux campagnes rigolotes et VRAIMENT militantes, plus d’infos par là…

Marqué: , ,

9 commentaires

  1. Autant le jeu de mots de la première pub est clairement naze, autant la seconde c’est neutre et je regarde quand même les habits qui donnent envie.
    D’un autre côté la pub Eram est effectivement drôle mais les chaussures ne me donnent pas du tout envie …
    Comme quoi, même la créativité de la pub ne me fait pas oublier que c’ets d’abord le produit qui compte !

  2. Moi je regarde pas la pub mais les fringues qu’ils proposent. Pour une nana qui fait de la com, c’est le comble.

  3. La pub Eram est purement géniale, pour l’autre rien à dire. Elle est classique et pas drôle…

  4. @électroménagère: t’as raison, j’avais oublié le produit :-D ouais, un peu moches les boots…

  5. Je suis 100% d’accord avec ton article (bien drôle au passage) : les 3 Suisses c’est cheap et pas très réussies ces pubs… D’ailleurs, au passage, saviez-vous que la marque “les 3 Suisses” n’était même disponible en Suisse?? Mais d’où vient ce nom alors?

    Bref…

    Et la pub Eram est juste géniale, même si cette mode de boots inspiré des vieilles chaussures de rando me laisse complètement sceptique, pas vous?

  6. En même temps, Eram, c’est pas depuis 2003 comme dans l’article cité en lien, mais depuis les années 80 qu’ils sont sur ce créneau de com’.

    (mode papy on)
    C’est grâce à ses pubs -redoutablement marquées 80’s- reposant sur le même gimmick que Chatiliez s’est fait un nom
    http://www.ina.fr/pub/habillement-et-textile/video/PUB3249868049/eram-les-etoiles.fr.html
    (papy se rendort)

  7. Merci Papy !

    Et merci F&D, car je découvre la campagne Eram ! (alors que j’ai aussi encore tiqué sur les 3 Suisses en soupirant que ouf ! ils avaient évité le point G de la dernière fois)

  8. Effectivement la pub d’Eram est drôle alors que celles des 3 suisses ne donnent juste pas envie ! Pourtant, ils s’améliorent aux 3 suisses, je trouve que le contenu du catalogue s’améliore (mais je continue aussi à préférer la redoute ^_^ )

    @Tarahumara : quelques clics sur Google plus tard, le nom des 3 suisses viendraient du nom d’un bistrot près de là où a été fondé la boîte. Ce bistrot était tenu par un certain Mr Suis qui avait 3 filles… Le plus drôle je trouve c’est que l’un des fondateurs s’appelait Mr Toutlemonde et ça, c’est pas facile à porter comme nom !!
    (attention, comme toute info récupérée sur le net, c’est peut être n’importe quoi) (en même temps c’est les 3 suisses, c’est pas bien grave si c’est pas vrai :p )

Trackbacks

  1. La Pensée Plastique Déjà vous ?

Donner mon avis